• -
Texte : Henri Alleg (Éditions de Minuit)
Mise en scène : Laurent Meininger
Avec : Stanislas Nordey
Scénographie : Nicolas Milhé et Renaud Lagier
Collaboratrice : Jeanne François
Création lumière : Renaud Lagier
Création son : Mikaël Plunian
Décors : Ronan Menard
Production : Compagnie Forget me not
Coproduction : Théâtre National de Strasbourg, Fonds de Dotation du Quartz – Scène Nationale de Brest,
L’Archipel – scène de territoire pour le théâtre, Fouesnant-Les-Glenan, Théâtre du Pays de Morlaix,
GRRRANIT Scène nationale de Belfort
 
Le spectacle a reçu le soutien de la DRAC Bretagne, la Région Bretagne et de Rennes métropole.
Avec le soutien du Ministère de la Culture – DRAC de Bretagne, dans le cadre du Plan de relance 2022
Et la participation du ThéâtredelaCité – CDN Toulouse Occitanie et du Théâtre National de Bretagne
Cette série de représentations bénéficie du soutien financier de Spectacle vivant en Bretagne.
Diffusion En votre Compagnie – Olivier Talpaert
Coréalisation Compagnie Forget me not / Théâtre des Halles, Avignon
 
La Question est un écrit de combat, un acte militant qui emmène le spectateur au point culminant de
l’inaudible, de l’insupportable et de l’inacceptable.
Sur le plateau, bien sûr, c’est du théâtre… mais l’histoire est vraie : la reconstitution mentale, la
convocation du souvenir, le partage de l’abomination. Pour moi, tout part de cet endroit de la cellule, de
ce rituel quotidien d’écriture sur des feuilles détachées de papier toilette. Car La Question naît au moment
où son avocat demande à Henri Alleg d’écrire dans sa cellule de la prison de Barberousse, à l’insu des
gardiens, ce qu’il a subi trois mois auparavant dans les chambres de torture de la villa Sésini. Son avocat
lui demande un témoignage destiné à une action en justice ; l’instruction des faits doit par conséquent être
rigoureuse. Henri Alleg s’inflige la torture de les revivre dans des détails inouïs d’une précision clinique.
Son corps abimé produit un effort considérable d’introspection.
 
  • La Terrasse : "Une interprétation magistrale"
  • Le Monde : "Nordey est l'homme de la situation. Précis, sec, presque brutal dans son refus du pathos, il est la voix et le visage d'Henri Alleg."
  • La revue du spectacle : « Le bel et sincère engagement artistique du metteur en scène et de son fabuleux interprète pour faire "co-naître" ce pan d'Histoire, est un luxe bien nécessaire
 
Ce spectacle sera suivi d'une rencontre : Si on sortait de la rente mémorielle ?
 
Ce spectacle fait partie de la programmation de la 7e édition du Festival Paroles Citoyennes, du 11 mars
au 16 avril 2024, au Théâtre Antoine et au Théâtre Libre à Paris.
 
Chaque année, les artistes se mobilisent pour questionner la citoyenneté, ses progrès, ses faiblesses, ses
espoirs mais aussi ses renoncements.
Chaque spectacle se fait le passeur d’une idée, d’un thème, d’une volonté.

LA QUESTION

Dans le cadre de la 7ème édition du FESTIVAL PAROLES CITOYENNES
 
Texte : Henri Alleg (Éditions de Minuit)
Mise en scène : Laurent Meininger
Avec : Stanislas Nordey
 
Dimanche 14 Avril 2024 à 19h 
Réserver